Du théâtre au collège

Du théâtre au collège

Depuis 2005, j’anime un atelier théâtre qui a pris de plus en plus d’ampleur. Au début, j’écrivais les textes seule. Puis est arrivée Frédérique Kramer, qui a co-écrit avec moi les deux dernières pièces: La Belle du Hugstein et Des réponses pour Raiponce. Mais l’aventure n’aurait pas été si belle sans Magaly Berviller et Anne Placet qui ont animé avec nous deux ateliers de répétitions de théâtre, Karine Hilbert et Pascale Soehnlen qui animaient l’atelier danse. Eric Urvoy dirigeait l’atelier vidéo,conception des flyers et des affiches du spectacle.
Une cinquantaine d’élèves de 5ème nous avait suivis dans cette folie. DES RÉPONSES POUR RAIPONCE a été un véritable succès: deux représentations, plus de 150 spectateurs pour chacune de ces soirées. Un triomphe qui nous a réchauffé le coeur et nous donne envie de poursuivre.

Qui a dit que les élèves étaient blasés?

Dans les coulisses

Dans les coulisses, chacun à sa place, chacun se prépare, c’est un ballet silencieux qui demande de la concentration.

Raiponce du haut de sa tour

Une scène en deux étages: au balcon: Raiponce, prisonnière de la Sorcière Batavia appelle à l’aide

l’Avare…

L’Avare, façon de Funès, qui propose de libérer Raiponse, moyennant « quelques sous »…

Jogging des filles

Jogging dans la forêt: on découvre un message de Raiponce: Venez me chercher!

 

le cake de l’amour

Le cake de l’amour! Pendant que les « poupées » sont montées au balcon, les filles chantent pour Raiponce une petite partie de la recette du cake de l’amour, tirée du film Peau d’Anne de Jacques Demy.

Le chat botté, lOgre et Quasimodo

Le chat botté propose, façon Télé- achat, les botes de sept lieues pour s’échapper.

Mais rien n’y fait : Raiponse a le vertige! Chacun propose à Raiponce une solution… Mais la cloche sonne… La surveillante demande à Raiponce de descendre… par l’ascenseur!